Qui suis-je ?

Moi :

Femme qui a le sourire communicatif, qui aime rire et qui essaie de prendre toujours la vie du bon côté.

Je suis sapiosexuelle et très cérébrale.

Je suis née en Amérique du Sud que j’ai quittée à mes 16 ans pour venir m’installer en Suisse.

Ma langue maternelle est l’espagnol, et au total, je parle cinq langues, ce qui m’a pas mal aidé lors de mes périples depuis mon plus jeune âge. J’adore parcourir le monde, c’est quelque chose dont j’ai besoin pour me sentir épanouie et qui m’apporte beaucoup de plaisir.

Mes voyages m’ont énormément appris et il y a plusieurs endroits dans le monde où je me sens « comme à la maison », de ce fait, je me considère comme une citoyenne du monde.

Je suis très douce et je possède une grande sensibilité, mais en même temps, j’ai un fort caractère, je sais ce que je veux et surtout ce que je ne veux pas.

Je ne mords pas… normalement (mais si je viens de me réveiller, ne me tentez pas trop !)    

Mon autre moi :

Femme de lettres qui a commencé dans l’univers de l’écriture à ses 14 ans, j’aime lire surtout des livres sur l’art, des thrillers et de la poésie.

Mes auteurs préférés sont : Andrée Putman, David Yarrow, Lisa Congdon, Arturo Pérez-Reverte, Franck Thilliez, Mary Higgins Clark, Lisa Gardner, Pablo Neruda, Guillaume Apollinaire, Emily Dickinson, Julio Cortázar, César Vallejo, Philip Larkin, entre tant d’autres.

J’écris des textes érotiques depuis une année. Au début ça ne devait être qu’un défi qu’on m’a lancé et de fil en aiguille, je me suis laissée prendre au jeu car ça a été une grande révélation pour moi. J’écris sur l’amour, la sensualité, la sexualité, les sentiments en général et parfois aussi dans d’autres registres plus classiques.

Ici je vais toucher du bout des doigts des sujets aussi libidineux que charnels, depuis une optique coquine mais des fois également un peu drôle.
Je me délecte de ces histoires, fantasmes et poèmes dans lesquels je vous dévoile mes idées les plus chaudes.  

Quelle est la part de rêve, de fantasme et de réalité?

Vous ne le saurez probablement jamais…  

Lady Annia

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :