Allons déployer ce couteau suisse version sextoy connecté !

Avant de commencer, j’aimerais remercier KissKiss, qui me permet aujourd’hui de tester ce jouet pour vous.

N’oubliez pas qu’avec le code de réduction « LADYANNIA », vous aurez -10% chez www.kisskiss.ch

Profitez-en !

Le produit en quelques mots :

Marque : Lovense

Modèle : Hyphy

Matières : ABS et silicone de qualité médicale, hypoallergénique et doux

Longueur totale : 21.5 cm

Longueur de la partie insérable : 11.5 cm

Diamètre de la partie insérable : 3.5 cm (au point le plus large)

Longueur du stimulateur clitoridien : 4.5 cm

Poids : 125 g

Couleur : bleu bleuet

Alimentation : batterie interne rechargeable par USB (câble fourni)

Temps de chargement : 75 minutes

Autonomie de fonctionnement : jusqu’à 310 minutes

Autonomie en veille : jusqu’à 120 heures

Waterproof : IPX7 waterproof

Compatibilité : iPhone /iPad Air/ iPad Mini/iPod Touch iOS 10.0 et versions ultérieures/Android 5.0 et versions ultérieures (avec Bluetooth 4.0 activé)/PC Windows (l’adaptateur Bluetooth Lovense est nécessaire pour se connecter)

Contenu de l’emballage : stimulateur vibrant Lovense Hyphy, 3 embouts de stimulation, étui de chargement et de stockage, câble de chargement USB, manuel d’utilisateur et guide d’utilisation rapide.

Je suis de nature très curieuse, alors quand j’ai vu que Lovense allait sortir un nouveau jouet si peu de temps après le « Dolce » (leur dernier stimulateur point G et clitoris), je me suis demandée quel genre de jouet ils pouvaient encore être en train de nous préparer.
J’avais parié qu’il serait rose et destiné à la stimulation interne, question de probabilités, mais visiblement, je m’étais trompée sur toute la ligne !
J’en ai parlé à mon partenaire KissKiss, qui a, très gentiment, accepté de me l’envoyer pour que je puisse voir tout ça de plus près…

Je vais essayer, avec mon test, de vous donner le plus d’informations et de réponses possibles, afin de répondre à cette question :

Qu’est-ce que ce nouveau jouet connecté a de plus que les autres déjà présents sur le marché ?

L’emballage


Le design de la boîte ressemble aux autres de la marque. Elle est épurée, avec un rappel couleur pour le bleu bleuet que je trouve très sympa.


Le jouet


Il est joli : longiligne et d’un bleu qui tire sur le violet. Je suis agréablement surprise qu’ils aient décidé d’utiliser une autre couleur que le rose ou le noir, qui sont les couleurs habituelles de la marque. La texture du « manche » est très douce au toucher. Le jouet est en silicone de qualité médicale et il donne envie de le découvrir autrement… Il me rappelle, dans sa forme, le Zumio E et ma mère pourrait aussi penser que c’est une brosse à dents électrique, j’en suis sûre.

J’aime beaucoup l’étui de rangement transparent qui vient avec. Il est bien sûr joli, mais en plus, il va éviter que la poussière s’accumule sur le jouet.


Ce sextoy me fait penser à un couteau suisse pour son côté multifonctions. Il se divise en deux parties distinctes : d’un côté, il y a une tige de stimulation qui vibre à haute fréquence et qui stimule de façon ciblée un point de votre corps (le clitoris, les tétons, la vulve, etc.) et de l’autre, le manche, qui peut devenir un vibromasseur (parfait pour atteindre le point G). Chacune des deux parties a un moteur très puissant.


Les embouts de stimulation


Pour la partie « tige », il y a 3 embouts de stimulation qui sont fournis et interchangeables, selon nos envies.
Le rond, qui est aussi le plus petit : il est fait pour les stimulations étendues (mon préféré, car utile pour des utilisations diverses).
L’embout en forme de U, qui est celui qui imite les sensations de caresse (parfait pour commencer par exemple).
L’embout en forme de langue, qui mime le sexe oral (et qui est pas mal du tout).


Il y en a pour tous les goûts !


Le chargement


Il est très simple à charger, tout comme les derniers jouets de la marque. Le câble de chargement est magnétique et tient facilement en place s’il est bien positionné.

On peut voir qu’il charge correctement si le témoin lumineux rouge est allumé. Si vous ne le voyez pas, c’est soit que le câble est dans le mauvais sens, pivotez-le alors de 180 degrés et réessayez, soit que la charge est terminée.


Si je vous disais que j’aimais beaucoup l’étui qui venait avec, c’est aussi parce qu’on peut charger le jouet alors que ce dernier est bien à l’abri de la poussière dedans.

Sincèrement, c’est top, car il n’y a pas besoin de se prendre la tête pour le chargement (comme avec certains anciens systèmes).

ATTENTION : Ne l’utilisez pas pendant qu’il charge, c’est dangereux !

La batterie


Il faut environ 75 minutes pour que le jouet soit complètement chargé et c’est plus que raisonnable, surtout pour une autonomie de fonctionnement de plus de 5 heures (temps estimé pour une utilisation au niveau minimum de vibration). Cela m’impressionne et c’est vraiment très appréciable pour moi (car je sais que je peux être très gourmande et que parfois j’aime bien prendre tout mon temps).


Le fonctionnement


Ce jouet permet plein d’utilisations différentes. Il peut, bien évidemment, s’utiliser seule ou accompagnée « à l’ancienne », mais comme pour tous les jouets de la marque, il peut être utilisé avec l’application « Lovense Remote ». Cette dernière permet un contrôle du jouet via son téléphone portable, mais elle permet également à quelqu’un de contrôler le sextoy à distance.
Pour ce faire, il faut allumer le Bluetooth du téléphone et connecter le jouet à l’application. Ça marche très bien, je n’ai jamais eu aucun problème de connexion ou de coupure.


Les boutons


Il n’y a que deux boutons (+) et (-) avec lesquels on peut tout faire.
Je ne les trouve pas très intuitifs et ce n’est pas simple de comprendre leur fonctionnement, au premier abord.


Utilisation manuelle


Pour allumer et éteindre la partie « stimulation ciblée » (la tige), il faut appuyer pendant 3 à 5 secondes sur le bouton « + ». Le contrôle se fait ensuite avec les boutons « + » et « – » pour augmenter / baisser l’intensité des vibrations (il y a 3 niveaux) ou pour passer aux 4 modèles de vibration.


Pour allumer la partie gode, il faut que la partie « stimulation ciblée » soit déjà allumée. Il faut ensuite appuyer sur le bouton « – » pendant 3 secondes, ce qui enclenchera le moteur du « manche ». Le contrôle se fait ensuite de la même manière que décrit ci-dessus.


Pour revenir sur la vibration de la tige, il faut à nouveau appuyer 3 secondes sur le bouton « – ».


Utilisation via l’application


Il faut télécharger l’application « Lovense Remote »

Il y a différents modes de contrôle :

  • La « télécommande » : Un mode que j’aime particulièrement, car je n’ai à me poser aucune question et je peux régler la vitesse selon mes envies. C’est aussi le mode qui va être utilisé si on donne les commandes à un/notre partenaire, il/elle pourra jouer avec nos envies de mille et une manières.
  • Mes modèles : Ce sont les modèles qu’on a créé soi-même, avec les vibrations qui vont avec.
  • Musique : Ici on peut choisir notre musique préférée et laisser le jouet vibrer à son rythme endiablé.
  • Alarme : Est-ce que vous connaissez une meilleure façon pour se réveiller ? Moi pas, c’est pour cela que c’est l’un de mes modes préférés…
  • Son : Le jouet vibrera en accord au bruit et à la sensibilité choisie. J’adore crier pour voir le résultat « ailleurs » et c’est assez drôle (en tout cas au début, après c’est plutôt excitant !)
  • Modèles : À ne pas confondre avec « mes modèles ». Ici on trouve des modèles préenregistrés ou créés par d’autres personnes. On peut les utiliser directement ou en créer d’autres avec des vibrations correspondantes à nos envies (ou même en les mélangeant !)
  • Mode vitesse : C’est une nouvelle fonctionnalité et une découverte aussi étonnante que coquine, car ici le jouet vibrera en rapport à la vitesse et l’intensité des mouvements du téléphone.


Le bruit


Je dirais que, côté bruit, il est dans la norme. Il est de loin pas silencieux, mais je ne le qualifierais pas de bruyant non plus. Disons que tout dépend aussi du niveau de stimulation que vous choisissez.


Le nettoyage


Le nettoyage est très aisé, il faut juste bien enlever les embouts de stimulation et utiliser un produit adapté.


Plus de détails croustillants…


Je sais que vous l’imaginez déjà, mais je vous le confirme, c’est définitivement ma partie préférée des reviews : essayer les jouets plusieurs fois, de différentes façons tout en faisant preuve de passion rigueur.

J’ai mis à charger le Hyphy et quand c’était fait, je l’ai nettoyé. Je l’ai allumé et j’ai essayé les différents embouts, d’abord sur ma main pour voir ce à quoi je devais m’attendre.

Puis, je suis allée me faire couler un bain avec du savon parfum noix de coco et je me suis glissé dedans, en posant le Hyphy sur la petite table à côté, histoire d’avoir un accès facile et rapide.

J’ai mis l’embout rond sur la tige, l’ai posé sur mon «petit bouton d’amour» et… QUELLE SURPRISE ! Dès les premières secondes, le plaisir a été fort et m’a laissé sans mots.
J’ai continué à jouer avec et, après plus ou moins 3 minutes, j’ai eu mon premier orgasme.

Suite à cela, j’ai changé l’embout et j’ai mis celui en forme de U, que j’ai utilisé sur mes tétons. Ce n’est vraiment pas mal, mais je ne trouve pas les vibrations assez fortes personnellement. Je pense, par contre, que celles qui apprécient un plaisir plus doux vont l’adorer.

L’embout en forme de langue m’interpelle, et comme c’était le dernier qu’il me restait à tester, je l’ai mis sur la tige en me disant que c’est fou qu’ils aient pensé à ça. Il est vraiment pas mal ! Je bougeais sous les coups de langue et l’ai augmenté au niveau maximum pour en profiter encore plus intensément !
Je me suis amusée encore un peu avec, puis j’ai remis l’embout rond pour réessayer, car je n’étais plus sûre des sensations que j’ai eu avec…

Je me suis dit que ce serait bien qu’après tout ce plaisir, qui m’a laissé de tout sauf de marbre, je le tourne et que j’utilise la partie insérable pour avoir un orgasme en caressant mon point G avec.

Malheureusement, je ne suis pas arrivée à l’allumer et j’ai dû sortir du bain pour (re)lire le mode d’emploi.
Je me suis donc séchée, ai relu le mode d’emploi et suis allée sur mon lit, vêtue comme Eve, pour essayer la partie spéciale point G.

C’était sympa, mais je trouve que, comme c’est la tige qui devient le manche, l’utilisation n’est pas très aisée. J’ai très nettement préféré la partie stimulation ciblée.

Je l’ai encore utilisé à plusieurs reprises. Notamment avec l’application, seule, peut-être aussi avec un partenaire (mais vous n’avez aucune preuve…)

Il y a peu de jouets qui me donnent des orgasmes aussi rapidement, il m’a bluffé.


Un souvenir mémorable de mes tests ?


Me réveiller en utilisant le mode « Alarme », car j’avais un rendez-vous… et finalement l’annuler, car j’ai préféré continuer à dire OUI au plaisir…


Ma conclusion :


Le Hyphy m’a étonnée « en bien ». Je pensais avoir tout essayé et il m’a montré que je me trompais. Les sensations sont vraiment appréciables et je vais l’ajouter sur le haut de ma liste des jouets préférés à utiliser à deux, car j’adore sa polyvalence !


Les + :

  • Une stimulation ciblée ou plus large, selon vos envies.
  • Différentes manières de le contrôler, seule ou accompagnée.
  • Les accessoires en silicone pour la « tige », qui nous permettent de varier les plaisirs.
  • L’application « Lovense Remote » est fluide et la connexion aussi.
  • Étanche, pour des plaisirs mouillés, partout.
  • L’étui de rangement, qui est très pratique.
  • L’autonomie d’utilisation : Un point non négligeable.


Les – :

  • La partie « point G » nous laisse sur notre faim : pas pratique.
  • Le contrôle des boutons n’est pas intuitif, ce qui est dommage.
  • L’application « Lovense Remote » ne permet pas le contrôle personnalisé des vibrations de la partie Point G.



Quelques suggestions de ma part :

  • N’hésitez pas à créer des jeux sympas avec votre partenaire. Les sextoys peuvent être des outils essentiels à l’épanouissement d’une sexualité en couple et à la découverte de l’autre.
  • Nettoyez votre jouet avant et après chaque utilisation, c’est nécessaire pour votre hygiène intime, mais également pour la longévité de votre jouet.
  • N’oubliez pas d’utiliser du lubrifiant à base d’eau (pas à base d’huile ou de silicone) pour aider le jouet « à rentrer en vous ». Il faut en mettre sur le jouet et sur vous-même.


Si jamais mon test vous a plu et que vous aimeriez l’acheter, c’est par ici :

https://www.kisskiss.ch/fr/lovense-hyphy


À la prochaine review coquine,


Lady Annia

*Je n’ai pas de lien d’affiliation avec eux. Mon seul plaisir est de vous faire découvrir mon sexshop préféré, qui a beaucoup de choix en matière de sextoys et qui livre en Suisse, mais aussi dans les pays de l’Union Européenne et même au Canada et aux Etats-Unis !

→ Mes reviews restent objectives et honnêtes, toujours. ←

Si vous avez envie de m’écrire pour une collaboration, me poser une question, que vous aimeriez un conseil ou peut-être tout simplement m’envoyer un petit message d’encouragement, vous pouvez le faire ici : 

        ladyannia@mysluttyside.com

Un commentaire sur “Allons déployer ce couteau suisse version sextoy connecté !

Ajouter un commentaire

  1. Merci Lady Annia pour cette review. Très intéressant tout les détails que tu as dévoilé sur cet objet. J’ai beaucoup aimé la première vidéo avec le verre d’eau, ça vibre vraiment fort à voir. Les reviews sont toujours très complètes et j’adore la partie où tu explique comment tu te caresses avec ;).

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :