Allons ESCAlader 2 fois le plaisir !

Avant de commencer, j’aimerais remercier KissKiss qui me permet aujourd’hui de tester ce jouet pour vous. 

N’oubliez pas qu’avec le code de réduction « LADYANNIA », vous aurez -10% chez www.kisskiss.ch 

Profitez-en !

Le produit en quelques mots : 

Marque : OhMiBod 
Modèle : Esca 2
Matières : ABS et silicone de qualité médicale (sans phtalates)
Longueur totale : 20 cm
Longueur insérable : 17,2 cm
Diamètre insérable : 3.5 cm
Poids : 56 g
Couleur : violet
Alimentation : batterie interne rechargeable par USB (câble de recharge fourni) 
Temps de chargement : 1.5 heures
Autonomie de fonctionnement : 3 heures
Compatibilité : appareil avec technologie Bluetooth 4.1 BLE, sous IOS ou Android 4.3 (ou plus récent)
Contenu de l’emballage : oeuf vibrant Esca 2, câble de chargement USB, sachet de rangement en tissu, guide d’utilisation.

Je vous avoue que ça fait bien quelques mois que je connais cet oeuf vibrant connecté, du moins de nom.

Vous savez que j’aime les plaisirs et que j’essaie toujours de trouver de nouvelles façons de jouer, de m’amuser, mais surtout d’emmener l’extase au niveau supérieur. Pour ce faire, je fréquente des forums dans le but d’apprendre de nouvelles choses et c’est comme ça que je suis tombée sur une discussion où les gens parlaient de jeux coquins. L’Esca 2 était le jouet que plusieurs personnes recommandaient pour les jeux en extérieur, à cause d’un point très important : il est beaucoup plus silencieux que les autres oeufs vibrants présents sur le marché. 

J’en ai parlé à mon partenaire Kisskiss qui, très gentiment, m’en a envoyé un et c’est comme ça que je vais, après de longs mois, pouvoir voir ce qu’il vaut pour que nous en profitions toutes et tous.

Je vais essayer, avec ce test, de vous donner le plus d’informations et de réponses nécessaires, afin de répondre à cette question : 

Qu’est ce que que cet oeuf connecté a de plus que les autres ?

Alors,  tout d’abord comment est l’emballage ?

Visuellement parlant, la boîte est plutôt petite, épurée, de couleur blanche, et avec une jolie image illustrative de l’œuf sur la partie principale. 

Et l’oeuf alors ?

Ma première impression 

Le jouet est girly (sans en faire trop), joli, de couleur violette (une de mes préférées). Il est plutôt léger (près de 15g de moins que le Lush 3 par exemple) et il a une texture très douce.

L’antenne a attiré mon attention, car elle est très souple comparée à celles d’autres oeufs vibrants. Elle est de la même couleur que le reste de l’oeuf, mais avec le bout transparent. Je l’ai allumé quelques secondes dès l’ouverture de la boîte (oui, je suis très curieuse) et c’est très marrant de voir comment la partie transparente s’allume. Par contre, je me dis que si on est dans un endroit plutôt sombre et qu’il clignote comme ça, bonjour la discrétion… Heureusement qu’on peut éteindre la lumière.

Le chargement 

Au premier abord, vous allez peut-être être surpris (je l’ai été). Le chargement se fait « à l’ancienne » : il y a un câble USB fourni qu’on doit insérer (du moins la pointe) dans la partie bombée de l’œuf. C’est très facile à faire, ça n’embête en rien le jouet et question tenue, je suis sûre que ça charge. Pas de connexion magnétique donc, ce qui fait que l’Esca 2 n’est pas étanche ! 

Le fabricant suggère de le charger complètement avant la première utilisation pour garantir une meilleure durée de vie de la batterie. 

La batterie

Lors de mes recherches, j’ai appris que la première version du Esca, l’Esca 1, n’avait qu’une autonomie de 45 minutes, ce qui est très peu ! On peut dire qu’ils ont fait de nettes améliorations, car maintenant, avec ses 3 heures (180 minutes), on peut jouer sans se soucier du temps. Avec cette version améliorée, on a maintenant largement le temps de s’amuser !

Le fonctionnement

Cet oeuf peut aussi bien se contrôler manuellement que via une application à distance (idem au Lush donc). Pour se connecter, il utilise la technologie Bluetooth… mais gros point faible, on a parfois du mal à appairer notre téléphone avec le jouet. Il ne se connecte pas toujours du premier coup et il faut recommencer l’appairage encore et encore, pour finalement réussir à le coupler avec notre téléphone. Une fois connecté, tout fonctionne bien, mais si on rencontre ce genre de souci dans le feu de l’action, ça peut tout gâcher !

Utilisation manuelle 

Pour le contrôler manuellement, c’est très simple : il y a un seul bouton ! Ce dernier sert aussi bien à allumer le jouet qu’à le contrôler manuellement. Pour l’allumer, il faut appuyer dessus quelques secondes, l’oeuf va vibrer une fois et une lumière se mettra à clignoter. En appuyant sur ce même bouton, on enclenchera les vibrations (3 niveaux d’intensités continues et 2 modèles de vibrations). La lumière, quant à elle, sera coordonnée avec le mode choisi. Pour finir, il suffit d’appuyer quelques secondes sur ce même bouton pour éteindre l’Esca2.

Utilisation via l’application

J’ai trouvé l’application OhMiBod moins ergonomique que celle de Lovense que j’utilise pour le Lush. Elle fonctionne néanmoins très bien et est très simple d’utilisation!

Il y a 5 modes de contrôles: 

  • Music : Pour ce mode, vous avez la possibilité de connecter votre compte Spotify à l’application et ainsi faire bouger votre Esca 2 au rythme de vos musiques préférées.
  • Rhythm : Ce sont des modèles de vibration pré-enregistrés, il y en a 6.
  • Tap : Dans ce mode, vous pouvez « créer » un modèle de vibration en tapotant sur votre écran (ou en appuyeant en continu) et également en faisant varier l’intensité. Une fois que vous aurez arrêté de toucher l’écran quelques secondes, l’application « jouera » en boucle ce modèle.
  • Touch : Dans ce mode, vous pouvez tout simplement régler la vitesse et l’intensité des vibrations. L’écran affiche un carré partagé en 4 zones. L’axe vertical contrôle la vitesse entre deux vibrations et l’axe horizontal contrôle, lui, l’intensité des ces dernières.
  • Club Vibe : Dans ce mode, le jouet est contrôlé par la voix, par des sons ou tout ce que vous pouvez imaginer faire du bruit. Il suffit d’appuyer sur l’icone du micro pour activer celui de votre téléphone et ainsi faire vibrer l’oeuf. Sur la gauche de l’écran, vous pouvez régler la sensibilité du micro et sur la droite, l’intensité des vibrations.

Mise à part du mode music, tous les autres sont utilisables lors de jeux coquins avec votre partenaire en lui donnant accès à votre jouet à distance via l’application.

Pour finir, vous avez l’onglet OH!dometer qui est inutile…. donc totalement indispensable mesdames ! Cela fonctionne comme un podomètre mais pour suivre vos orgasmes. Pour se faire, il suffit d’enregistrer votre « OH ! » et l’application se chargera du reste. Vous aurez donc à tout moment accès au nombre d’orgasmes du jour, à votre moyenne hebdomadaire, à votre graphique d’orgasmes annuel… Vous pourrez également vous fixer des objectifs hebdomadaires… Je vous l’ai dit, totalement indispensable !

 Le bruit

C’est pour moi l’énorme point fort de ce jouet : il est incroyablement silencieux quelque soit le niveau d’intensité. Même à 30cm de ma « zone d’intimité », il ne permettrait pas de couvrir le bruit d’une mouche…

Le nettoyage

Comme presque tous les jouets que nous trouvons aujourd’hui, il est très facile à nettoyer. Par contre, faites attention et suivez bien les indications, il n’est pas étanche (il ne résiste qu’aux éclaboussures) et ça serait dommage de l’abîmer. Moi, j’utilise par exemple le nettoyant « Swiss Navy Sextoys et Corps ». Il s’agit d’un spray très facile d’utilisation, et économique qui plus est. 

Compatible avec l’application de Kiiroo

J’ai une bonne nouvelle : l’Esca 2 est compatible avec les jouets proposant la technologie « Kiiroo ». Il est donc possible de le coupler avec le sextoy de votre partenaire utilisant cette même technologie via l’application « FeelConnect ».

Si vous vous rappelez du test du « Nora » et du « Max 2 » fait par Lady Karakuchi et G. ICI, vous savez de quoi je parle.

Si ce n’est pas le cas, disons simplement que les marques essayent de plus en plus de « réunir » des partenaires même à distance.

J’aimerais un jour essayer et voir comment ça marche, je vous en tiendrai bien évidemment informés !

Plus de détails croustillants…

Ce test sera un peu spécial, car j’ai demandé à Monsieur Mystère (à ne pas confondre avec Mysterious) son aide pour mener à bien ce test. Il faut savoir qu’il est très coquin et qu’il connaît bien ce qui se fait en matière de sextoys connectés. Je n’ai pas eu trop à insister pour qu’il accepte de m’aider, je me demande bien pourquoi… On a donc décidé de se retrouver dans un parc près de chez nous, malheureusement la grisaille et les orages nous ont forcés à changer nos plans et c’est dans mon salon que nous nous sommes retrouvés pour le tester une première fois.

Alors que l’œuf était en moi, j’ai donné le contrôle à Monsieur Mystère et pendant que nous regardions une série que j’affectione beaucoup, il a commencé a jouer avec mon intimité… et mes nerfs. Au début, je suis arrivée à ne pas trop montrer le plaisir que je ressentais, mais plus le temps passait, moins j’arrivais à contrôler quoi que ce soit.

Première expérience réussie, qui m’a appris à mieux connaître ce jouet.

Ce week-end, le beau temps est revenu, alors rendez-vous a été pris dans un parc près du lac. Avant de partir de chez moi, j’ai glissé l’œuf en moi, en utilisant une noisette de lubrifiant. J’ai mis une jolie robe d’été rouge et des sandales noires. Lui, il portait un short beige, un T-shirt bleu foncé et ses habituelles basket Nike. Nous sommes allés nous poser sur l’herbe. Pas loin de nous à notre gauche, il y avait un groupe de filles, c’était parfait pour voir si elles remarquaient ce que nous nous apprêtions à faire. 

J’ai eu un peu de mal à appairer mon téléphone au jouet, mais j’y suis finalement arrivée et j’ai pu donner le contrôle à Monsieur Mystère. Il a choisi d’utiliser le mode « Club Vibe » et c’est le bruit de notre conversation qui a guidé l’Esca 2.

Pour tester un peu plus ce mode, nous nous sommes légèrement rapprochés du groupe de filles. Monsieur Mystere a mis la sensibilité au maximum et là, le moindre bruit, rire, mot qui sortait de leurs bouches me donnait envie de tellement des choses !!!!!

À un moment donné, alors que nous avions bien testé le jouet et que je voulais rentrer, Monsieur Mystère m’a proposé une glace et alors que nous la mangions, il a essayé le mode « Touch ». C’est fou comment, alors que je sentais le jouet vibrer en moi, la foule autour ne remarquait rien !

Plusieurs fois, je me suis mordue la lèvre pour éviter que mes gémissements n’envahissent les oreilles des gens. J’ai beau être très coquine, je suis pas vraiment exhibitionniste.

 Un souvenir mémorable de mes tests ?

Chez le glacier, j’ai vraiment eu du mal à me contrôler et j’ai dû me lever plusieurs fois !

Conclusion :

L’Esca 2 m’a vraiment fait passer des moments très chauds, sans que les gens autour ne puissent se douter de quoi que ce soit (sauf s’ils ont entendu les tout petits gémissements que je n’ai pu retenir).

Dans mon cœur, il y a le Lush 3 qui est puissant, mais dès maintenant, à côté, il y aura l’Esca 2, que j’utiliserai lorsque je serai d’humeur coquine et que je voudrai vivre des moments chauds en extérieur…

Les + :

  • Différentes manières de le contrôler, seule ou à deux.
  • Silencieux, ça m’a surpris.
  • Très doux au toucher.
  • L’autonomie d’utilisation : juste ce qu’il faut pour s’amuser.

Les – :

  • La connectivité : j’ai eu parfois du mal à le connecter à l’application, ce qui est dommage.
  • La méthode de chargement qui ne rend pas le jouet parfaitement étanche et qui peut « brider » certaines envies

Quelques suggestions de ma part : 

  • N’hésitez pas à être audacieuse/audacieux et proposer à votre partenaire d’épicer un peu les choses en ajoutant un petit jeu dans des lieux cocasses (au cinéma, lors d’un dîner, etc.) : ces moments font monter la température.
  • Le mode « Tap » est incroyable, essayez-le ! Je me suis vraiment amusée à jouer avec le côté tactile, mais j’ai encore plus aimé ça quand c’est mon partenaire qui l’a fait !
  • Si nécessaire, n’oubliez pas d’utiliser du lubrifiant à l’eau pour aider le jouet « à rentrer en vous », mais comme je vous le répète régulièrement, JAMAIS au silicone, au risque de l’endommager.

Si jamais mon test vous a plu et que vous aimeriez l’acheter, c’est par ici : 

https://www.kisskiss.ch/fr/ohmibod-esca-2

À la prochaine review coquine,

Lady Annia

*Je n’ai pas de lien d’affiliation avec eux. Mon seul plaisir est de vous faire découvrir mon sexshop préféré, qui a beaucoup de choix en matière de sextoys et qui livre en Suisse, mais aussi dans les pays de l’Union Européenne et même au Canada et aux Etats-Unis !

→ Mes reviews restent objectives et honnêtes, toujours. ←

Si vous avez envie de m’écrire pour une collaboration, me poser une question, que vous aimeriez un conseil ou peut-être tout simplement m’envoyer un petit message d’encouragement, vous pouvez le faire ici : 

        ladyannia@mysluttyside.com

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :