Allons vibrer avec un anneau… pénien !

J’ai tout de suite été intéressé lorsque Lady Annia m’a proposé de tester le nouveau jouet pour hommes d’une marque qui est symbole de qualité et de sextoys connectés.

Merci à Kisskiss qui nous a envoyé ce jouet et qui me permet de vous le présenter.

Je ne vais pas tourner 105 ans autour du pot : je vous parle du Diamo de la marque Lovense. Oui, rien que ça !

Je remercie également Lady Annia qui m’a aidé à faire les photos pour cette review.

Description du produit: 

Matière : Silicone (sans phtalates).
Couleur : Noir.
Alimentation : Batterie Li-Ion rechargeable par USB (câble fourni).
Temps de chargement : 70 minutes.
Autonomie d’utilisation : 2.5 – 3 heures.
Dimensions : 13.3 x 6.5 x 3.3 cm.
Diamètre interne de l’anneau : 4.4 cm (un peu extensible).
Poids : 86 g.
Compatibilité : Appareil sous iOS 10.0 et versions ultérieures, Android 4.3 et versions ultérieures, mais également possible sur PC avec un adaptateur qu’on peut acheter à côté.
Lubrifiant à utiliser : À l’eau.

Déballage :

L’anneau est emballé dans une boîte blanche épurée qui est très caractéristique de la marque.

Quand je l’ouvre, je trouve le jouet, un sac de rangement, le câble de chargement USB, le manuel d’utilisation et un guide rapide, très utile si on est coquin comme moi et qu’on veut utiliser le jouet sans avoir à lire un « bouquin » avant.

J’avais déjà brièvement entendu parler du Diamo, un anneau pénien vibrant pouvant être contrôlé manuellement mais aussi à courte ou longue distance via Smartphone.

Longtemps, j’avais envié les femmes car elles avaient des objets de plaisir beaucoup plus sympas que nous.

Avoir enfin un sextoy pour hommes à utilisation externe et portable qui peut, en plus, être contrôlé par une tierce personne, je trouve tout cela très intéressant.

Je me réjouissais donc, dès les premiers instants, de tester ce produit et de pouvoir juger de ses performances.

Le jouet :

Le Diamo est un cockring vibrant qui peut se placer de différentes manières, prolongeant le plaisir. Ma première impression du sextoy est qu’il est agréable au toucher et vu où on va le poser, ça me paraît un super premier point.

L’objet est sobre, assez classe. Sa petite taille me surprend et je me demande si un jouet de cette dimension pourra réellement vibrer suffisamment.

Dans la notice fournie, il y a une explication des différentes manières de placer le Diamo. 

La partie allongée du jouet vibre fort et fait vibrer l’anneau également, ceci grâce aux différents programmes qu’on peut sélectionner et adapter selon nos goûts et besoins personnels. 

Il y a différentes manières de jouer avec :

On peut l’utiliser juste en l’allumant et en sélectionnant manuellement un programme via le bouton situé sur le côté du sextoy. 

On peut également le connecter à l’application Lovense Remote via Bluetooth et ainsi s’amuser seul ou permettre à notre douce moitié de contrôler et de gérer au mieux l’intensité des vibrations, qu’elle soit proche ou non. 

Et il ne faut pas oublier qu’on peut aussi l’utiliser en couple lors d’ébats endiablés qu’on aimerait rendre encore plus intéressants.

Première utilisation :

Je décide de commencer par la première position proposée.

Représentation de la première position du Diamo

Après avoir placé le sextoy de la bonne manière, je l’allume. La première impression est bonne, l’objet vibre bien, surtout la partie placée sous mes testicules. Je reste quelques instants sans bouger. L’anneau autour de mon sexe vibre aussi, mais de manière beaucoup moins forte. Je suis vite excité par les sensations ressenties et encore plus lorsque je place ma main sur mes testicules afin qu’elle touche mieux la partie vibrante du Diamo. J’augmente ensuite les vibrations au maximum pour tester ses capacités et je suis agréablement surpris par la puissance de ce petit sextoy, que j’ai mal jugé au premier abord. Je me caresse en laissant l’objet vibrer de cette manière, ce qui me donne beaucoup de plaisir. La taille de l’anneau me convient bien dans cette position, avec le sexe dur (ni trop serré, ni pas assez). 

Niveau bruit, il est loin d’être silencieux, mais cela ne m’a pas particulièrement dérangé.

J’ai donc beaucoup apprécié ce premier essai.

Deuxième utilisation : 

Cette fois je décide de l’essayer avec la position 2 et de le laisser être contrôlé par une personne à distance.

Représentation de la deuxième position du Diamo

Dans cette position, la partie vibrante du Diamo se situe entre vos testicules et votre anus (sans réellement l’atteindre). Cette vibration procure d’autres sensations que la position testée auparavant. Je trouve l’effet agréable et différent selon la position que je prends (assis sur une chaise, couché, assis sur le lit, etc.). La vibration se ressent un peu sur les bourses et le sexe, mais plus légèrement.

Lors de ce deuxième test, une femme très coquine que je vois de temps en temps a pris le contrôle du Diamo à distance. Elle était chez elle, nous parlions au téléphone et elle choisissait l’intensité de la vibration sur son smartphone.

Le fait de pouvoir laisser quelqu’un d’autre prendre le contrôle du sextoy est vraiment un plus pour moi : j’ai de suite trouvé cette pratique très excitante. Cela permet de faire des jeux coquins en couple, même à distance. L’application est bien faite et facile d’utilisation. Quand je l’ai testée seul, je l’ai trouvée, en plus, très complète : vous pouvez synchroniser le Diamo avec votre musique et il vibrera en conséquence. Il y a aussi la possibilité d’utiliser un son, celui de notre choix, et de profiter des vibrations qui en découleront. Le mode télécommande est le plus basique, mais en solo j’aime beaucoup le mode « mes modèles » car on peut créer ses propres programmes de vibrations qui pourront être sauvegardés et utilisés plus tard. 

Plus de détails:

Je l’ai encore utilisé une troisième fois en « solo » pour essayer les positions 3 et 4.

Représentation des positions 3 et 4 du Diamo

Je trouve ces positions moins intéressantes, elles procurent moins de sensations chez moi car la partie vibrante n’est pas en contact ou très peu avec le corps et de ce fait, je ressens beaucoup moins les vibrations mais chacun est unique et différent, alors n’hésitez pas à tester.

Je l’ai aussi utilisé lors d’une relation sexuelle et ma partenaire a aimé ressentir les puissantes vibrations de ce jouet qui a sans doute ajouté quelque chose.

Je sais et je partage que les jeux « en extérieur » sont très excitants et ils pimentent le sexe. Comme je vous le disais plus haut, ce cockring est loin d’être silencieux, alors je pense que l’endroit choisi va être primordial. Par exemple, ça sera moins simple au restaurant que dans un parc.

Le saviez-vous ?

Vous pouvez connecter votre Diamo au jouet Lush3 d’une camgirl si vous allez sur un site où il y a des performances en live… C’est l’ami d’un ami qui me l’a dit 🙄

J’espère que bientôt ça sera possible d’appairer le Diamo avec le Lush 3 d’une personne lambda et avec qui on aimerait avoir un peu de sexe à distance, comme c’est possible pour d’autres jouets de la marque, comme ceux que Lady Karakuchi et G. avaient testés ici.

Conclusion :

J’ai apprécié le Diamo dès la première utilisation. Il vibre bien et la possibilité de pouvoir le mettre de différentes manières me plaît beaucoup car cela procure des plaisirs variés. 

Je l’ai utilisé plusieurs fois et je pense que, contrairement à d’autres sextoys pour hommes que j’ai essayés et assez vite laissé de côté, je vais garder celui-ci à portée de main pour l’utiliser de temps à autre, quand je voudrai épicer un peu les choses. Il s’utilise très facilement en suivant les étapes pour passer vos testicules puis votre sexe dans l’anneau. Les sensations sont légères, agréables et différentes selon l’utilisation, ça dépend de vous. 

Le Diamo me correspond bien et les sensations sont plaisantes.

Points + :

– Étanche.

– Se nettoie très facilement.

– Possibilité de le contrôler à distance.

– Chargement très aisé

Points – :

– Taille de l’anneau pas réglable.

– Un peu bruyant.

Vous pouvez retrouver le jouet avec le lien suivant:

https://www.kisskiss.ch/fr/lovense-diamo

A tout bientôt pour un nouveau test.

Foxy

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :