Allons surmonter la distance en partageant le plaisir !

Bonjour les coquins,

Je suis heureuse que Lady Annia nous ait demandés de tester ces jouets car avec G. nous avions grandement envie de nouveauté.

Aujourd’hui nous allons, G. et moi-même, avec un plaisir non dissimulé, essayer « Nora » et « Max 2 » de Lovense.

Nous allons vous livrer nos ressentis et avis sur ces jouets avec la sensualité qui nous caractérise.

Merci à KissKiss qui nous permet de les tester 💖

NORA : 

Lady Annia m’a demandée de vous faire un récapitulatif du produit en quelques mots, le voici : 

Marque : Lovense

Modèle : Nora

Matières : Silicone et plastique ABS (sans phtalates)

Temps de chargement : 120 minutes 

Autonomie de fonctionnement : Entre 90 et 120 minutes

Poids : 285 g

Alimentation : Batterie rechargeable par USB (câble magnétique fourni)

Dès que Lady Annia nous a dit que nous allions pouvoir tester ces jouets, j’ai essayé d’imaginer ce que ça pourrait donner. J’ai trois autres rabbits, mais aucun ne peut vibrer au rythme de ma musique préférée (ou grâce au côté délicieusement diabolique de G.) et je sens que j’ai trop besoin de ça…

Je me suis renseignée et je sais que Nora est un des meilleurs vibromasseurs rabbits connectés du marché.

Je sais qu’il peut être utilisé manuellement (avec les boutons), à distance (avec l’application, seule ou accompagnée) ou couplé à Max… Je suis vraiment SUPER impatiente de l’essayer. 

G. a aussi hâte de pouvoir guider mes jouissances grâce à l’application « Lovense Remote » et pour ne rien vous cacher, je n’attends que ça !

J’ai reçu les jouets un jour de semaine où j’avais dix-mille choses en tête, mais dès que j’ai vu la boîte de Nora, une jolie boîte blanche et rose qui n’est pas sans rappeler celle du Lush (normal, vu qu’elles sont de la marque Lovense toutes les deux) j’ai tout oublié. J’ai mis le Max 2 de côté et je me suis dit qu’il ne faudrait pas que,  le soir venu, j’oublie de l’amener à G. lorsque nous nous retrouverons pour manger ensemble.

Pour commencer,  

Qu’y a-t-il dans la boîte ?

Le jouet Nora, très féminin et soyeux au toucher, un câble de chargement magnétique, et un manuel d’instruction réduit contenant uniquement les infos importantes… pour une fois. 

Si Lady Annia adore le jus d’orange, moi mon choix se porte sur le jus de citron, alors après en avoir bu un verre, j’ai sorti le jouet de sa boîte pour l’inspecter et voir comment le charger. Je dois vous avouer que je me suis caressée le cou ainsi que le visage avec tellement il est doux et agréable… puis après, j’ai mis la bête à charger.

Quand il fut enfin chargé, je me suis dit que pour sa première utilisation, j’allais l’inspecter de plus près afin de me familiariser avec son fonctionnement.

Question boutons, difficile de se tromper vu qu’il n’y en a que deux ! 

On l’allume et on l’éteint avec le bouton du haut, qui est aussi celui qui contrôle les vibrations de la partie qui se pose sur le clitoris.

Il y a 7 modes de vibrations pré-enregistrés et 3 modes de rotation pour la partie qu’on insère dans le sexe qui sont contrôlés avec le bouton du bas.

UTILISATION SOLO MANUELLE

Je l’ai essayé alors que le soleil envahissait ma chambre et qu’un sourire se dessinait sur mon visage.

Il est très doux, on peut ressentir comme des petites caresses quand on le met « en place ». C’est très efficace et excitant d’avoir ses caresses, rotations et vibrations partout. Je n’ai pas utilisé de lubrifiant, j’ai simplement laissé la nature et l’excitation faire leur boulot… Les boutons sont pratiques et la prise en main est très simple. On peut vraiment se focaliser sur le plaisir et profiter du moment présent. 

UTILISATION SOLO AVEC L’APPLICATION 

Comme j’ai déjà l’application Lovense Remote sur mon téléphone (car des fois avec G. nous jouons avec mon Lush 2), c’est très pratique : je n’ai qu’à me connecter et laisser le jouet se synchroniser avec l’application. Je mets ma musique préférée et je vibre en laissant rotations et vibrations m’emporter. 

Il y a tellement de possibilités que je m’y perds un peu, je mets pendant un bon moment « Mes Modèles » et je laisse ces mélanges m’emmener au paradis. Un paradis luxuriant, mais un paradis quand même.

Il y a un petit truc que j’aime beaucoup faire avec cette application quand je suis en train de l’utiliser et que je suis déjà bien excitée, c’est de mettre le mode « Son » et laisser mes gémissements continuer à m’amener du plaisir. 

Il est assez bruyant, comme la plupart des sextoys en fin de compte et la discrétion n’est pas du tout ce qu’on lui demande.

MAX 2 :

Marque : Lovense

Modèle : Max 2

Matières : TPE skin-like et plastique ABS (sans phtalates)

Temps de chargement : 90 minutes 

Autonomie de fonctionnement : 210 minutes

Poids : 750 g

Alimentation : Batterie rechargeable par USB (câble magnétique fourni)

Appelez-moi G., je suis le compagnon des folles aventures de Lady Karakuchi. Voici la première (et peut-être pas dernière fois) que je vais vous parler d’un sextoy que je teste. 

Aujourd’hui ça va être le Max 2 de Lovense.

Qu’y a-t-il dans la boîte quand je l’ouvre ?

Il y a le thermos jouet, le manuel d’instructions et le câble pour le chargement. 

N’ayant jamais utilisé de sextoy autre que les oeufs Tenga que Lady Karakuchi m’a fait essayer il y a un moment déjà, j’étais un peu sceptique quand elle m’a parlé du Max 2.

À première vue, le jouet fermé ressemble réellement à un thermos avec 2 boutons, un pour les vibrations et l’autre pour l’aspiration avec la valve à air qu’on peut ouvrir et fermer aisément. Il y a également un « plug » aimanté pour la charge qui se connecte à n’importe quel port USB. J’ai d’ailleurs vérifié plusieurs fois qu’il était bien en train de charger, je n’avais pas l’impression que la connexion était bonne mais les aimants sont suffisamment forts pour que tout se passe bien de ce côté.

Une fois le bouchon enlevé, on a accès à une gaine en silicone qu’il faudra lubrifier avant l’emploi. Il faut aussi ouvrir la valve d’air du dessous afin que l’aspiration soit optimisée.

On peut utiliser Max 2 de différentes manières. Par exemple : 

– En réglant les vibrations et l’aspiration manuellement, avec les boutons sur le côté.

– On peut aussi se connecter à l’application « Lovense Remote » par Bluetooth et cela vous permet de vraiment régler précisément les vibrations et l’aspiration, et même d’utiliser des modes déjà définis.

– L’application permet également que votre partenaire s’occupe de votre plaisir à distance.

Lors de ma première utilisation manuelle, j’ai été agréablement surpris par les sensations que procure Max 2, il m’a fallu moins de 5 minutes pour jouir. Les vibrations alliées à l’aspiration et les formes en silicone procurent un plaisir vraiment intense…

Je l’ai essayé avec l’application et j’ai trouvé bien plus excitant que ça soit ma partenaire, Lady Karakuchi, qui le fasse vibrer et joue avec mon excitation plusieurs fois.

Par contre on peut dire qu’il est bruyant, donc question discrétion on repassera, mais ce n’est pas trop grave, je n’ai pas prévu de m’en servir dans la rue. Le plus important pour moi : l’efficacité ! Et ce point est plus que validé.

Après avoir fini de l’utiliser, il suffit de fermer la valve à air (très important) qui se trouve en dessous et d’enlever la gaine en silicone afin de les nettoyer facilement sous l’eau (pas besoin de savon) et les laisser sécher, il est aussi recommandé de les nettoyer avant chaque utilisation.

Si je dois émettre un petit bémol, c’est qu’il est laborieux de l’utiliser si on a du lubrifiant sur les mains. En effet, en mode solo, il devient difficile de changer les réglages que ce soit sur le jouet directement ou sur le smartphone via l’application. Cela reste un détail qui ne m’a pas empêché de prendre un plaisir extraordinaire.

——————

FAISONS L’AMOUR… OU PRESQUE !

Et maintenant, nous allons vous parler du mode que nous attendions le plus, ce qui doit également être votre cas, nous sommes sûrs : la synchronisation entre jouets ou le mode « SEXE A DISTANCE »

G. et moi nous donnons RDV à distance le lendemain pour prendre le temps d’essayer cette fonction, puisque nous n’avons pas prévu de nous voir physiquement. 

Pour profiter de la synchronisation, il faut que nous ouvrions simultanément l’application, qu’on accepte de vibrer avec notre partenaire et après, que nous choisissions qui va avoir le contrôle pour commencer les jeux…

Le fonctionnement est presque le même que pour faire vibrer un jouet seul, à la différence que le rythme et l’intensité des vibrations sont identiques pour les deux jouets. Cela permet vraiment de prendre du plaisir à deux malgré la distance, ce qui est vraiment plaisant pour G. et moi qui ne nous voyons pas tous les jours.

Petite anecdote : il ne faut pas oublier que les jouets sont synchronisés…. Cela m’est arrivée qu’en jouant avec Nora trop rapidement, G. m’ait demandée de me calmer car sinon il allait jouir, et bien entendu je l’ai fait, car je voulais que ça dure encore. 

Notre bilan:

Lady Karakuchi : C’est efficace et sympa !

G. : C’est très futuriste et rigolo !

Tous les deux : Nous sommes tombés sous le charme du Nora et Max 2, nous avons tous les deux été, sans l’ombre d’un doute, agréablement surpris. Nous allons continuer à les utiliser autant ensemble que seuls et nous le recommandons aux couples qui sont à distance pour passer des moments fun ou même pour se faire plaisir en solo.

Petits conseils de Lady Karakuchi : 

– Si jamais vous utilisez du lubrifiant avec Nora (avec Max on est un peu obligé), rappelez-vous d’en utiliser à l’eau et pas à base de silicone.

– Pensez à les utiliser avec l’application, je trouve ça dommage de s’en priver.

Points 🙂

– Efficacité.

– Le mode synchronisation.

– Le fonctionnement à distance via l’application.

Points ☹️ (Parce qu’il faut bien trouver des défauts…)

– Bruyant.

– Utilisation du MAX 2 difficile avec du lubrifiant sur les mains.

Si jamais vous voulez aussi les tester, vous pouvez les trouver ici : 

Nora

https://www.kisskiss.ch/fr/lovense-nora

Max 2

https://www.kisskiss.ch/fr/lovense-max-2

À la prochaine review sexy et chaude…

Sensuellement,

Lady Karakuchi et G.

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :