Allons nous amuser avec une baguette magique

Lire un Acte, une review, un poème de Lady Annia, ça émoustille, n’est-ce pas? J’ai fait sa rencontre à la fin du mois d’octobre, par hasard, en la découvrant à travers le compte d’une connaissance sur un réseau social, et je suis tombé sous le charme de son écriture qui est à la fois coquine ET sensuelle, en me rendant sur son site. C’est simple: dès que je reçois une notification qui m’informe qu’elle a publié un nouveau texte, j’ai envie de lire sans perdre de temps.

Et si j’ai pris la plume aujourd’hui, c’est parce que j’ai envie de vous parler d’un sextoy que j’ai reçu, il y a quelques mois, et qui est devenu mon jouet préféré, ex-aequo avec les oeufs masturbateurs Tenga (cf. la review de Honey Panda ici). Il s’agit du vibromasseur wand pour hommes (!) de la gamme Satisfyer.

Caractéristiques techniques du Satisfyer Men Wand

Diamètre: 5,7 cm

Livré avec câble USB

Splashproof

Couleur: noir

Marque: Satisfyer

Temps de charge: 3 heures

50 modes de vibrations

3 boutons: marche/arrêt (appuyer en continu) et modes de vibrations (même bouton mais appuyer une fois), vitesse +, vitesse –

Je m’en souviens encore… Je l’avais commandé sur la plateforme de vente en ligne de la société Marc Dorcel, le Dorcel Store. C’est là que j’achète la majorité de mes sextoys. J’avais lu qu’il avait été testé, approuvé ET recommandé par la légende italienne du porno, Rocco Siffredi, en personne. Ça m’a impressionné et je l’ai commandé direct. Je l’ai reçu une semaine plus tard, sous la forme d’un colis privé et discret. La boîte du Satisfyer Men était noire, rectangulaire. Le design était sobre mais agréable, j’avais trouvé.

Le sextoy, un « wand » (« wand » en anglais signifie « baguette » en français) a bien la forme d’une baguette. À peu de choses près, il ressemble aux vibromasseurs que ces mesdames et mesdemoiselles utilisent pour leur plaisir. À la différence qu’il n’y a pas la boule au sommet qui permet de stimuler le clitoris. À la place, il y a deux ailettes et elles forment une encoche qui enserre le gland et qui favorise les va-et-vient.

En lisant le mode d’emploi, j’ai appris que le jouet dispose d’une cinquantaine de modes de vibrations. Et… j’ai aussi eu la « désagréable » surprise de découvrir qu’il fallait charger le Satisfyer Men… trois heures (!) avant utilisation. Sans donc perdre plus de temps… parce que je voulais essayer de prendre mon pied avec (hein!), j’ai branché le câble USB (livré avec le sextoy) sur mon lecteur DVD portable et je l’ai connecté au Satisfyer. C’était parti pour trois (longues) heures de charge… Quand le jouet est en charge, il y a une lumière qui clignote à côté du bouton marche/arrêt et de celui pour la vitesse des vibrations. Quand il est chargé, la lumière est fixe.

Les trois heures de charge passées, je n’ai pas attendu une seconde de plus pour EN-FIN m’amuser. Je suis allé dans ma chambre, je me suis entièrement déshabillé et je me suis allongé sur le dos. J’ai tendu la main vers le petit tiroir de ma table de nuit et j’en ai sorti un flacon de lubrifiant à l’eau. J’ai commencé à me masturber, histoire d’avoir une belle érection au moment où j’allais utiliser le Satisfyer. Une fois mon sexe bien dur, j’y ai mis un peu de lubrifiant et j’ai mis en marche le vibro. Premier mode de vibration: mode continu… Vitesse lente… Les ailettes autour de mon gland… Premiers va-et-vient… Les sensations étaient agréables. Et puis je me suis mis à jouer avec les autres vibrations: vibration longue puis vibration courte… succession de vibrations courtes… etc. J’ai un peu augmenté la vitesse. Je me suis rapidement rendu compte que les vibrations continues couplées à une vitesse plus rapide étaient particulièrement jouissives.

Mes va-et-vient sont devenus plus amples et plus rapides. Je me suis aussi mis à me masser les testicules et à les faire rouler dans la paume de mon autre main pour encore plus de plaisir. Le résultat s’est immédiatement fait ressentir: mon sexe était plus long et plus gros. Je sentais également que je me rapprochais de l’éjaculation. J’ai donc actionné la vitesse maximale du jouet et ma main a été très rapide. J’ai joui violemment. Oh… J’oubliais… Juste avant que je n’éjacule, j’ai retiré les ailettes autour de mon gland et j’ai éloigné le jouet.

Depuis, je m’amuse comme un fou avec,  je varie les plaisirs: Avec ou sans cockring, je stimule mes testicules avec les ailettes, puis la tige de mon sexe et je termine par le gland. Vitesse lente puis vitesse moyenne et je me « termine » en vitesse maximale. Je ne me lasse pas de ce Satisfyer Men. Non, je n’y arrive pas (!)

Oh… J’allais oublier, Madame peut jouer avec Monsieur et le masturber avec ! De quoi pimenter un peu les jeux amoureux.

Les + 

  • Jouer en couple
  • Différentes vitesses et différentes vibrations pour varier les plaisirs
  • Confortable et du plaisir à aller et venir entre les ailettes
  • Ergonomique 

Les –

-Les 3 heures de charge

-Autonomie relativement courte

Mysterious

Un commentaire sur “Allons nous amuser avec une baguette magique

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :