Allons voir si où il y a amour, il y a Peace’s… !

Aujourd’hui je vais vous parler de lubrifiant et si j’ai décidé de vous parler de ça, c’est parce que la lubrification est la base de tous les moments chauds que j’adore super importante pour arriver à avoir du plaisir (bien plus qu’on pourrait le croire) ! Imaginez faire du ski sans neige, il y a comme un problème non ?

Normalement, le corps produit naturellement la cyprine qui a pour but de lubrifier le vagin au cours de la stimulation sexuelle, mais il peut arriver qu’elle ne soit pas produite (ou pas assez) et dans ce cas, on va chercher à la compléter avec un lubrifiant intime pour que ça puisse rentrer facilite la pénétration et que les moments intimes, solo ou accompagnée, ne soient pas un calvaire soient un vrai plaisir.   

Le premier lubrifiant, autre que la cyprine, auquel on pourrait tous penser est naturel, on le produit nous-même, de plus il est gratuit, bio et toujours disponible, pourquoi s’en priver ? C’est bien sûr la salive ! Moi, je trouve super excitant de fouuuuu d’utiliser ou sentir en moi la salive de mon partenaire et je ne pense pas être la seule. Malheureusement, elle n’apporte pas le « glissement » idéal et sèche très rapidement. 

Sur le marché, on trouve des lubrifiants à base d’eau, de silicone, hybrides (silicone et eau), chauffant/refroidissant, aromatisés aux mille et une saveurs et même spécial plaisir anal. En vérité, il y en a pour tous les goûts !

J’ai testé pour vous, depuis un mois, le lubrifiant Peace’s de la marque RendS

Alors c’est quoi ?

C’est un lubrifiant à l’eau que j’ai découvert tout à fait par hasard en parcourant la page internet de mon sex-shop préféré. Sa bouteille, ainsi que le ruban vert, m’ont poussés à cliquer dessus et à vouloir en savoir plus.

Je l’ai commandé sans trop y croire malgré la farandole de bons avis qu’il y avait sur lui. Il vient du Japon et, malgré le fait que je respecte ce pays et ses habitants, il faut avouer que je trouve certaines choses de chez eux très bizarres comme leurs jeux TV « olé olé » par exemple.

Le paquet est arrivé et, quand j’ai vu le contenant transparent-blanc, je me suis dis qu’il ressemblait à une sorte de pénis géant qu’il était très joli et épuré. En plus, il y a le symbole de la paix en vert bien grand au milieu de la bouteille.

La première fois que j’en ai mis dans ma main, je me suis dis qu’il était visqueux et pas très liquide, ça ne ressemblait pas du tout à la texture des autres lubrifiants que j’ai l’habitude d’utiliser. On peut dire que, question texture, ça ressemblait à de la colle vu qu’il y avait de fins fils de produit qui « collaient » ma main à la bouteille. Pour tout vous dire, à ce moment, je me suis posé quelques questions.

J’ai essayé de le sentir et il est inodore. Il est aussi censé être comestible. Si, au début, je refusais de le goûter, je l’ai fais pour rendre ce test plus complet… et il n’a aucun goût. Comme mon 5ème sens (l’ouïe) ne m’est d’aucune utilité dans ce cas car je ne peux pas l’entendre, il ne me reste plus qu’à l’essayer avec un sextoy.

J’ai choisi la Tour est folle de pour essayer ce lubrifiant pas commun. Je me suis décidé à l’utiliser juste après un moment « down », car c’est là où je peux vraiment voir son efficacité (vu que je ne suis pas du tout excitée). Et même si je n’étais pas du tout certaine que ça marche, le jouet est entré sans problème en moi après l’avoir induit dans ce lubrifiant et en avoir mis un peu en moi aussi. Ça glissait et je n’ai pas du tout eu mal, que du bien, beaucoup de bien, pauvres voisins, croyez-moi. 

Au cours de ce mois, je l’ai essayé dans plusieurs circonstances et dans toutes les positions et j’ai changé mon fidèle Just Glide et sa version Bio qui m’a rendu de beaux services pour le Lubrifiant Peace’s de la marque Rends car, sur moi, il est plus efficace.

Les + : 

– Pas besoin d’en mettre beaucoup ou d’en remettre, il ne sèche pas et dure longtemps.
– Quand on se lave les mains pour se nettoyer, il part rapidement et elles ne collent pas.
– Il est très très très efficace, car avec le peu que j’en ai mis pour le test, il m’a maintenu « mouillée’ pendant 2 heures alors que, je le rappelle, il est à l’eau et son action devrait être plus courte.
– Il est comestible (même si ce n’est pas un but en soi).
– Son dosage est facile.

Les – :

– La texture visqueuse peut dégoûter à première vue ou au premier « toucher ».
– Le prix pourrait éventuellement être un frein.

En conclusion, il a un très bon rapport quantité/prix/qualité si on prend en compte qu’il ne faut en mettre que très peu. Je vous recommande donc ce lubrifiant.

A la prochaine review coquine,

Lady Annia

Un commentaire sur “Allons voir si où il y a amour, il y a Peace’s… !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :